Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cette fenêtre...

Pour parler avec légèreté de rugby...
L'affiche ci-dessus, d'un France-Angleterre, est de Jean-Louis Ploix.

Bonne journée à vous qui passez par cette fenêtre ovale!



me-sans-fr--d--ric.JPG

 

 

 

In english    

 

Bloc-Notes

 

Pinterest

 

Maintenant, pour me suivre

c'est






Rechercher

A Lire...séance De Rattrapage

30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 00:00

 

myosotis

source


J'ai été sous le charme de la découverte de l'équipe féminine de rugby de Tulle. Pour deux raisons.

Le nom de cette équipe, les Myosotis, des fleurs que j'aime beaucoup

Et l'histoire de cette équipe, dont les débuts remontent...aux années 80. [have a look there]

De quoi s'interroger...comment une équipe féminine de rugby a pu voir le jour en plein centre de la France dans les années 80. Alors que dans mon sud-ouest chéri, à cette époque, je n'ai pas croisé l'ombre d'une équipe...

Si j'en juge par les photos de la rubrique "Antan", tout a peut-être démarré par le lycée, avec quelques profs d'EPS convaincus?...Comme souvent?...

 

* myosotis in english

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Snödroppe - dans Le rugby et elles
commenter cet article

commentaires

Snödroppe/Sophie 03/07/2010 15:13



Merci monsieur Serge from la Corrèze pour toutes ces précisions!


J'avais entre-aperçu à plusieurs reprises l'activité des filles de Lons, Bayonne, Herm, sans toutes les précisions que tu nous donnes. Cela dit, les corréziennes Myosotis ont eu un train d'avance
sur les filles du sud-ouest dans les années 75-80, hein! Aupa la Corrèze!


[elle te va super bien la dédicace]



Serge 03/07/2010 12:09



Il faut arrêter l'autoflagellation. . Le RC Lonsois, du Béarn, a fini en 2009-2010 5ème du Top 10 aux portes des play-off
et l'AS Bayonnaise, du Pays Basque, 9ème du même Top 10 (qu'elles devraient néanmoins quitter l'an prochain), soit 2 clubs sur les 10 meilleurs du pays.


Sans oublier les voisines landaises, ces pachys d'Herm, 5 fois championnes de France de 1992 à 2003 (+ 97, 98 et 01), qui avaient été précédées dans cette gloire par les filles du bassin : La
Teste, 4 fois championnes de 1983 (à Tulle) à 1988 (+ 86 et 87).


Histoire d'oublier que la 1ère équipe corrézienne (Neuvic) a fini dernière de sa poule de D2 et la 1ère limousine (Limoges) dernière de sa poule de D1, derrière Herm justement.


Au fait, le bouquin que j'évoquais plus haut s'appelle exactement "Les Vertes Années du Rugby Corrézien (1903-1945), de Raymond Quéraux (proviseur et non professeur du lycée pro de Bort). Un de
mes cousins m'en a fait parvenir un exemplaire, avec une dédicace dont je ne manque pas ici de dévoiler des extraits : "Pour Serge... serviteur passionné du ballon ovale... afin de lui
rappeler ses racines sportives et familiales..."


Aurais-je oublié de dire que j'étais un corrézien émigré ?



Snödroppe/Sophie 02/07/2010 17:53



Oui, j'avais vu "le rugby féminin en force" dans le sud-est, et à l'ouest du sud-est!


Pas de bol d'avoir grandi entre le Béarn et le Pays Basque, et étudié à Bordeaux!...Enfin, juste en ce qui concerne les affaires ovales et féminines!



Serge 02/07/2010 17:00



Perpignan, champion de France et Montpellier, vice-champion en sont des contre-exemples, voire Saint-Orens (banlieue de Toulouse), en Top 10 après avoir été parmi les meilleures dans les années
80/90 pour ne citer que celles-là...



Snödroppe/Sophie 02/07/2010 15:35



Et j'ai regardé où était Salon-la-Tour...mais c'est tout petit rikiki! Quelle aventure ça a dû être cette montée de l'équipe féminine...