Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Cette fenêtre...

Pour parler avec légèreté de rugby...
L'affiche ci-dessus, d'un France-Angleterre, est de Jean-Louis Ploix.

Bonne journée à vous qui passez par cette fenêtre ovale!



me-sans-fr--d--ric.JPG

 

 

 

In english    

 

Bloc-Notes

 

Pinterest

 

Maintenant, pour me suivre

c'est






Rechercher

A Lire...séance De Rattrapage

18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 10:00

 

Marie-copie-1

      Marie


Marie

      Marie


Marie, moi et...

      Yann {?} - Marie - ? - and me

le 30 septembre 2007, soir de Irlande-Argentine


C'est complètement par hasard que j'ai découvert sur Facebook la page du groupe des volontaires 2007 {plutôt parisiens}...et sur cette page, le décès de Marie...

Je n'en suis pas revenue...Marie, la jeune et douce Marie...Une des volontaires avec laquelle j'ai partagé le plus de trucs, du rire, plein...

Marie était un des "jokers", un poste qui l'amenait à remplacer des absents, compléter une équipe. Elle était débrouillarde au possible, pas le genre à se noyer dans un verre d'eau. Elle avait tout plein d'humour, de gentillesse, de discrétion, et connaissaient les joueurs mieux que les mecs. C'est elle qui m'a expliqué plein de trucs [et y avait du boulot!]

Marie voulait que je fasse paquito lors de la soirée d'après le match Irlande-Argentine. On a vu la finale ensemble, au tout premier rang.  Puis on a pris le métro pour aller à la soirée d'adieux au Showcase...La fin de l'aventure "Coupe du monde".

Je sais qu'elle venait me lire ici, on a échangé des textos régulièrement. Elle vivait à Biarritz, je savais qu'on se reverrait un jour. Je pensais qu'on avait le temps... 

Adio Marie...

 

{j'ai mis plein de liens, qui me rappellent tout ce qu'on a partagé, avec Marie et les autres}


Repost 0
9 juin 2008 1 09 /06 /juin /2008 00:00

                                          source

J'ai lu dans l'Equipe du samedi 31 mai 2008, que Lawrence Dallaglio jouait ce jour-là son dernier match...Raphaël Ibanez dit de lui, dans l'article, que "c'est une gueule qui va partir, et une grande gueule!"
Le journaliste écrit "...foi en lui-même qui pourrait passer pour de la morgue, port altier, regard droit et dur, irréductible volonté de gagner...". Et nous qui l'avons croisé en ce
soir d'Angleterre-Tonga, nous garderons le souvenir d'un gars plein de charisme, super abordable, détendu...

Et du coup, en spéciale dédicace à Mister
Lawrence, voilà un petit épisode de la coupe du monde que je n'avais pas encore évoqué...
Avec André, tous les jours en fin de matinée, nous regardions le listing des personnes prévues au repas de midi. Listing organisé en sous-listing correspondant aux différents pôles d'organisation. Le pôle "compétition" nous intriguait. Parce que les gens de la liste, on les voyait jamais. Et en plus on n'arrivait pas à savoir ce qu'ils faisaient! Jusqu'au jour où on les a vus!...Le 16 octobre.
Il s'agissait, entre autre, des gens qui géraient les terrains d'entraînement. Et qui, trop éloignés du centre des volontaires, avaient des tickets-repas pour manger dans leur coin. Sauf que ce jour-là, ils étaient en panne de tickets, et ils sont donc venu jusqu'au centre des volontaires.
J'étais toute contente que ce petit mystère se soit éclairci et j'ai bien discuté avec le très sympa responsable du terrain de Courbevoie. Ils étaient quatre par stade : un chef, un qui s'occupait de la logistique, un des médias, et un de la sécurité. J'ai même découvert avec surprise qu'à certains moments des entraînements, tout le monde devait se planquer afin de ne pas voir ce que faisaient les équipes! [même le gardien du stade...]
Mi-octobre, ce responsable du terrain de Courbevoie accueillait l'équipe d'Angleterre. Il a fait de très chouettes
photos, qui laissent deviner le côté agréable de la fonction [devait y en avoir d'autres moins sympas...j'ai le souvenir d'un petit passage dans un article de Rugby Hebdo fustigeant les volontaires affectés aux stades d'entraînement...qui ne faisaient sans aucun doute que respecter les consignes qu'on leur avait données....].
Il me racontait que les anglais n'avaient pas trop prévu de gagner contre la France et avaient par contre prévu de faire un barbecue avec le petit groupe de volontaires affectés à leur stade d'entraînement!
Et que Lawrence Dallaglio lui avait dit "J'adooowrrre les gambas!" dans un français pas trop moche.
Mais voilà, les anglais ont gagné, Lawrence et ses potes ont dû se préparer pour jouer la finale, et le barbecue a été annulé!...


Repost 0
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 10:05


Lors du dernier match au Parc des Princes, j'ai reçu, comme tous les volontaires, ce tee-shirt et cette montre [celle-là, sur la photo!]. Qui est restée un moment dans ma boîte à bricoles, sans que j'y touche.

Je vis à peu près sans montre.
Mais dernièrement, lorsque je suis partie coacher/juger en athlétisme, fonctions pour lesquelles je préfère/j'ai besoin d'être équipée d'une montre, impossible de retrouver mon habituelle [bracelet noir, fond noir]. Alors j'ai pris celle-là! La "France2007", avec le logo de l'IRB!...oups, pas trop dans le genre discrète la montre, mais bon...
Et j'ai ressorti le coupe-vent aux couleurs de la coupe du monde...parce que je n'en ai pas d'autres et qu'il y a eu quelques compétitions avec un temps trèèès normand!

[Et sinon, la requête d'or d'hier est : "je veux poser des questions pour les tortues"...ça m'éclate! le google people a dû arriver
et rester avec ses questions aux tortues, non?!]


Repost 0
24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 00:00


undefined


Les questions d'uniformes ont été assez présentes pendant la world cup. Il y a d'abord eu les épisodes "essayages", les premières utilisations avec erreurs de tailles, les accrocs, les fers à repasser sur le "France 2007" flocké dans le dos, et tutti quanti...
On a ensuite découvert qu'il y avait une autre gamme d'uniformes, la classe au-dessus [!] réservée aux salariés, aux chefs, aux personnality et à certains petits volontaires chanceux [affectés à des fonctions plus protocolaires]. Du genre chicos, complet/tailleur veste-pantalon, cravate spéciale, etc...
Mais y a un élément qui était le même pour tout le monde, c'était le sac à dos! Tout le monde a eu le même.
J'y ai repensé en retrouvant, lors de rangements, ce que j'avais accroché à mon sac...Ben oui, parce qu'avec une palanquée de sacs tous identiques, c'était bienvenu d'y accrocher un truc un peu perso, histoire de pas se retrouver avec le sac de quelqu'un d'autre et le sien en goguette.
Et mon super sac aditruc s'est promené pendant toute la cup avec des coquillages!
Un vrai truc de filles, non?!
[je crois bien qu'André avait accroché un porte-clé avec ... une voituuuure!]



Repost 0
24 janvier 2008 4 24 /01 /janvier /2008 00:00

 

undefined

Les samoans sont venus jouer au Parc des Princes le 9 septembre. Contre l'Afrique du sud. C'était le tout début de la compétition, notre premier match au Parc, et je n'en ai pas trop profité, ne sachant pas très bien ce à quoi m'autorisait ma carte d'accréditation [après, j'ai compris! Et j'en ai profité...]
Cette équipe de Samoa a par la suite joué à Nantes.

Nantes, qui a accueilli 3 matches de la coupe du monde. Avec comme partout la même armada de volontaires.
L'un de ces volontaires nantais a mis en ligne des photos, et des petites vidéos pour partager son expérience. C'est .
Une petite perle se trouve parmi ces vidéos : un chant que l'équipe des Samoans a offert aux quelques bienheureux présents. [c'est tout en bas de la page d'accueil..."chant de samoa à la gare"].
Une petite perle...



Repost 0
14 janvier 2008 1 14 /01 /janvier /2008 00:00
Ben si je devais m'en attribuer un de diplôme, j'opterais bien pour un diplôme de félicitations pour avoir tenu 30 jours habillée pareeeeil...habillée comme ça...

undefined
En plus, là je triche...j'avais mis un jean à la place du pantalon de survêt bleu marine resserré en bas, celui de l'uniforme...que je n'ai porté que les jours de match!
Mais j'ai porté tous les jours le polo bleu clair, le sweat-shirt bleu clair. Avec une petite polaire bleu clair de mon cru à partir de la mi-octobre [parce qu'on se pelait dans ce centre des volontaires!]. 
Avec les bonnes grosses baskets noires à groooosses semelles, dont l'unique avantage est qu'on est isolé du sol et qu'on a chauuud aux pieds!
Et juste des petites fantaisies, discrètes, dans le choix de mes boucles d'oreilles.
[A propos de bijoux, deux dames m'ont scotchée : une a porté son uniforme avec un collier de perles blanches [et un petit foulard très claaaassique!], et une autre, toute petite, portait toujours d'énoooormes boucles d'oreilles qui descendaient jusqu'à ses épaules!] 

Oui, parce que je le savais que ça allait être duraille pour moi. Je le savais...
Mais, voilà...
Et vous savez quoi?! Ça m'a fait bizarre les 21, 22, 23, ... octobre de ne plus le mettre, cet uniforme!




Repost 0
10 janvier 2008 4 10 /01 /janvier /2008 00:00
IMGP1114.JPG

J'ai reçu la semaine dernière, un mail d'André, my dear shift partner, un peu intrigué André, car il avait reçu un diplôme de volontaire...de volontaire aux aménagements!...Bon, c'était pas tout à fait notre mission les aménagements, hein! Zont dû se tromper...J'ai confirmé à André que nous étions bien à la restauration des volontaires!...
Et le jour où j'ai reçu le mien de diplôme, mon papa était là. Il m'a souvent demandé "mais tu faisais quoi à cette coupe du monde?!"...mes explications n'étant sans doute pas assez claires!...
Alors ce jour-là, je lui ai dit "ben voilà ce que j'ai fait!". Et je lui ai lu ce qu'il y a d'écrit sur mon diplôme : 
* coordination et supervision du programme de restauration
* vérification du respect du cahier des charges relatif à la restauration
* gestion et distribution des tickets repas
Ça claque sec, non?!
Expliquer ce que j'ai fait durant cette coupe du monde est un truc qui m'a légèrement embarrassée...J'ai eu un peu de mal à dire en quelques mots en quoi consistait notre mission. Souvent mes interlocuteurs ne voyaient pas bien qui donc il y avait à nourrir pendant tous ces jours...Sur ce blog, j'ai à peu près dit l'essentiel [juste je crois n'avoir pas parlé de la préparation de ces 500 et quelques screugneugneu sacs d'en-cas pour chaque jour de match...] mais sûr que pour comprendre, fallait savoir aussi comment les choses s'organisaient autour de chaque match, connaître un peu le branle-bas de combat que représentait un match de coupe du monde...


La troupe des aménagements, les déménageurs Gérard, Didier, Frédéric, Joël, l'autre André, Jean-Claude, Pierre, Lucien [..et André par erreur!] ont eu sur leur diplôme :
* aménagement et mise en configuration des différents espaces
* gestion des livraisons et stockage du matériel
* réalisation du repli du site

Sûr que tout ces mots font un peu pompeux, mais finalement ils disent pas trop mal ce que les uns et les autres ont fait...

[Chistian et les autres SAS (Service Aux Spectateurs) ont eu "Sécurisation des espaces" et "Gestion des flux de spectateurs"...voui, c'est bien dit...]


Repost 0
31 décembre 2007 1 31 /12 /décembre /2007 15:14

IMGP1072.JPG


Le soir de la petite finale au Parc, nous avons tous reçu des petits cadeaux dont ce tee-shirt avec les noms de tous les volontaires affectés au Parc des Princes...
En ce dernier jour de l'année 2007, année de la rugby world cup en France,
je voudrais faire une spéciale dédicace...
A André of course, my dear shift partner, à Christelle, Catherine des gares, Marie la jocker pas boulet qui connait les joueurs mieux que tous les mecs, à toute l'équipe des aménagements, Gérard de Tarbes qui m'a si gentiment proposé son billet pour Angleterre-Tonga, Didier de Navarrenx qui s'amusait à me planquer mon chariot, Frédéric et son humour, Joël toujours de bonne humeur, André souvent à l'ouest, Jean-Claude le discret, Lucien le déjanté, à Jacky d'un calme olympien à l'accueil, à nos chefs Virginie, Marie, les Caroline, à Bruno qui avait un rire à tout casser, à Mathieu qui méditait en boîte de nuit, à Yves et Christiane qui ont fait de si jolies photos, à Guillaume et son micro, à Hamid et Brahim nos super chouettes vigiles du centre des volontaires, à Catherine des cafetières, à Cyrille et Christian, les SAS qui m'ont trouvée sur le net, à Finau Maka, Lawrence Dallaglio, Jonnhy Wilkinson que j'ai vu de si près, aux deux joueurs anglais à qui j'ai dit "good luck!" après Angleterre-Tonga [comment ça j'aurais pas dû??!], à Philippe, Nathalie et Jean-Claude de Sodexho, à Floréal le jocker Mac Gyver de la déco, à Théophile la baraque camerounaise des accréd, à Jérôme et la photo de Thomas Castaignède, aux messieurs du bureau de match qui voulaient que je boive un coup avec eux, aux vigiles en poste toute la durée de la coupe au Parc des Princes et qui avaient toujours un petit mot gentil pour nous, à Claude Atcher et Etienne Thobois qui m'ont trop fait rire à faire la chorégraphie très jazzy des volontaires du Parc, à Alain de l'Aupa du BO, le roi du Paquito, à Jean-Pierre de St Pée sur Nivelle et Amilcar avec leurs petits panneaux de signalétique sous le bras, à Edouard de la sécurité et ses pans de chemises qui pendouillaient dès la fin du match, à Gilles l'impassible responsable de la sécurité, au si charmant Alan Lewis et son si gentil chauffeur René, à Aurore et ses aventures avec les collations aux équipes et aux arbitres, à Jean-Michel et son passage chez les VIP, à Amy la pétillante canadienne partenaire de livraisons, à Romain l'énergique et sa collègue des accréd qui le chambrait [bon, mou du genou, on y va?!], au so cute jeune argentin, venu en France avec des potes mais sans billets, pour qui j'ai réussi à trouver des billets [merci monsieur le volontaire aux finances!], à Clément du marketing, et ses coups de pied à l'intérieur, et son discret collègue qu'on voyait quasi tous les jours, à Paul le doux rêveur, à Daniel d'Agen qui nous apportait des pruneaux,
 à Jean-Louis et sa tripotée de buvettes, au monsieur de Marseille toujours la clope au bec [dur dur dès demain!], à Yann, Michel, un jeune homme blond, qui avec Jérôme de la photo, Catherine des cafetières, et Paul nous ont aidés à faire ces 500 et quelques screugneugneu sacs d'en-cas chaque jour de match, à ce SAS qui dansait si bien et de façon si drôle, à tous ceux dont je parle dans ce blog, dont je ne connais pas/plus les prénoms, à tous ceux qui vont me "revenir" et que je viendrai ajouter à cette dédicace et à tous ceux avec lesquels j'ai pu échanger quelques mots, un sourire....




Repost 0
25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 17:46

 

 

Durant les 6 semaines de cette world cup, j'ai fait plein de choses que je n'ai pas l'habitude de faire...dont...aller en boîte de nuit, en night club! Ben voui, c'est pas du tout trop mon truc, même si j'adore danser. Nous avons été conviés à deux soirées. Tout d'abord le 15 septembre, dans une boîte à deux petits pas des Champs Elysées, le Kin je crois...

Et le 20 octobre au Showcase, qui se trouve sous le pont Alexandre III. La touche finale de cette cup, puisque nous y étions conviés juste après the finale. Tous les volontaires "Ile de France", les membres du GIP, des représentants de différentes fédérations [j'ai vu des gens de la fédération finlandaise!], des "VIP" [qui ne rentraient pas par la même entrée que nous...et avaient une partie réservée pour eux in the night club!]. Rien que des gens de la world cup au "showcase". Le trajet entre la sortie de métro, station "Champs Elysées-Clémenceau" de la ligne 13, et ce Showcase, de nuit...quelle merveille! Petit et Grand Palais illuminés, pont Alexandre III illuminé too... mmm... somptueux.

Et le Showcase...lieu magnifique, classé patrimoine historique. Voûtes de pierre, éclairages très "classe", enfin tout très classe. Open bar en début de soirée [les inconscients qui ont décidé ça!], coca/bière/jus d'orange en fin de soirée. Bernard Lapasset qui nous redit un gros merci et à qui les volontaires souhaitent un happy birthday [voui voui, il a eu 60 ans le jour de la finale, Bernard!]. Et une ambiance en demi-teinte...heureux d'être là, et conscients que c'était the end...la fin d'un sacré truc...

Vers 4h, plus trop capable de garder les yeux ouverts, je suis rentrée. Sans vraiment me retourner, sans vraiment dire au revoir à ceux et celles qui étaient encore là...

Mon screugneugneu de taxi a eu des problèmes de boîte de vitesse...et m'a laissée boulevard Sébastopol. J'ai fini à pied [j'ai l'habitude now des trajets à pied!], toute remplie d'une sensation assez étrange... Ayé...fini...voilà...

Ben oui, après toutes ces semaines de vie un peu hors du temps, un peu déconnectée de la réalité...c'était bizarre...ce retour à la vie normale.

 

 

 

Repost 0
22 novembre 2007 4 22 /11 /novembre /2007 00:00

 

 

 

Marketing...un mot qui me fait rire. Enfin les sonorités de ce mot...

Ce frigo et son "facing" ont constitué mon 1er contact avec le maaaarketiiiing lors de cette coupe du monde. C'était celui de la buvette du centre des médias. Buvette qu'André et moi avons supervisée au tout début de la coupe du monde, en raison de l'absence du volontaire prévu pour cette tâche.

Pas de surcharge réelle de notre mission...ce centre des médias étant plutôt désert en dehors des jours de match! Et les jours de match, un autre volontaire s'est chargé de l'affaire.

Le 1er truc que j'ai retenu/compris, c'est que le facing d'un frigo est d'une précision que je n'aurais jamais imaginée. Le monsieur de Coca Cola est passé, avec les responsables "Services du tournoi" pile au moment où j'étais là. Et j'ai assisté au défaisage/refaisage du facing...Ben mince alors...[en haut à gauche : un rang de Coca, puis en dessous : 4 Cocablak et 3 Coca light, etc...].

Les trucs de marketing, c'était assez confus pour moi. Peu à peu j'ai compris...le poids du marketing...

Le petit groupe de volontaires, en charge de tout ce qui concernait le "marketing" au Parc venait quasiment tous les jours manger au centre des volontaires. J'en ai profité pour leur demander un peu ce qu'ils faisaient...Clément [celui du marketing!] en a parlé aussi. 

En fait, l'essentiel de leur tâche consistait à vérifier que le Parc étaient bien configuré "coupe du monde", enfin aux marques de la coupe du monde, et pas à celles du PSG...

For exemple, les télés du Parc/PSG sont de la marque Tompson, alors que c'est Toshiba qui sponsorise la world cup. So nos collègues "marketing" avaient à coller du scotch noir sur les marques de télé et autres engins de marques concurrentes de celles de la world cup...On en a souri ensemble...nous, on avait des cafetières à surveiller, et eux du scotch à mettre sur des télés...chouette, non?!

 

En farfouillant un peu, j'ai trouvé cet endroit, qui m'a un peu éclairé sur les dessous-dessus du marketing. C'est intéressant de tenter de comprendre tous ces enjeux, mais...comment dire...tout ça est un peu arrrrfff pour moi...

 

 

Repost 0