Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Cette fenêtre...

Pour parler avec légèreté de rugby...
L'affiche ci-dessus, d'un France-Angleterre, est de Jean-Louis Ploix.

Bonne journée à vous qui passez par cette fenêtre ovale!



me-sans-fr--d--ric.JPG

 

 

 

In english    

 

Bloc-Notes

 

Pinterest

 

Maintenant, pour me suivre

c'est






Rechercher

A Lire...séance De Rattrapage

8 février 2008 5 08 /02 /février /2008 00:00


undefined

J'aime bien les trucs un peu insolites. Mais j'ai jamais tenté autre chose que du ski et de la luge sur de la neige! Ça doit être un peu space de jouer au rugby sur de la snow, non?!...
J'ai trouvé cette photo sur le site du musée de Pontarlier, qui présentait une série de photos extraites de l'expo "Cent ans de rugby à Toulouse", expo réalisée par la galerie du château d'eau de Toulouse.
[et donc, à priori, on fait parfois du rugby sur de la neige à Toulouse?!]
Peu de choses concernant cette expo sur le site de la galerie, mais très belle découverte que celle de cette galerie de photographies à Toulouse.

Je me demande dans quel cadre ces joueurs étaient...quelles ont été les conditions de cette photo...Surprenante situation...Mais j'ai découvert qu'en fait, jouer sur de la neige est plus fréquent que je ne le pensais. Des tournois de snow rugby sont même organisés en europe du nord! Ça m'intrigue...je vais creuser l'affaire!...


Repost 0
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 00:00

undefined
N'en déplaise à certains qui s'agacent à lire par-ci par-là que les ambiances de matchs de rugby n'ont rien à voir avec celles des matchs de foot, c'est quand même difficile de pas les voir ces différences...
Des qui les voient bien sont vraisemblablement les policemen en faction aux abords des stades les soirs de gros match...
Et les employés des stades qui n'ont pas le même boulot un lendemain de match de foot et un lendemain de match de rugby.
Et les habitants des quartiers qui entourent les stades.
Et les spectateurs.
Et...
A quoi tout cela tient?...
Impossible de donner une réponse simple et courte. Sujet complexe. Juste des éléments de réponse peut-être...
Pour avoir été confrontée à une suite d'évènements violents lors de rencontres dans le cadre du sport scolaire/UNSS lorsque j'étais responsable de tout ça dans le département de l'Eure, je sais que ce problème n'est pas simple. Mais qu'il mérite qu'on s'y attèle afin de garder le plaisir et la richesse de la rencontre...
C'est ainsi qu'un groupe de profs avait planché sur le truc, et qu'une sorte de protocole d'accueil avait été instauré, pour toutes les rencontres. Qui s'est montré d'une grande efficacité. Et qui doit s'accompagner d'une grande vigilance des adultes présents. Il m'a ensuite été demandé de présenter ces actions dans le cadre de projets de lutte contre les incivilités initiés par la DDJS, et j'ai vu le même type de protocole proposé par le CDOS de la Loire.
Le travail des éducateurs de rugby, dans les clubs, auprès des joueurs, des parents, est sûrement pour beaucoup dans l'approche de la rencontre. Je ne sais pas précisemment comment ça se passe, mais j'ai quand même un peu l'impression que l'approche de tout ça n'est pas oubliée au rugby [le fameux respect, la fameuse convivialité!].
J'ai découvert, avec un peu de surprise je dois dire, que dans le club luxembourgeois de petit neveu [club dont j'ai parlé et qui est animé plutôt par des personnes dont la terre d'origine est plus ovale que le Luxembourg!], des "codes of behaviour" sont proposés. Code pour les joueurs, les parents, les spectateurs. Avec des préceptes du genre...pour les spectateurs : "Never ridicule or scold a child for making a mistake during a game"..., pour les parents : "Remember, children are involved in rugby for their enjoyment, not yours"....ou "Remember that children learn best by example...".  A peu près tout le monde [?!] sait/pense à peu près ça, mais c'est encore mieux de l'écrire, non?!
Vous pouvez trouver le tout ici.
Sans oublier de garder une grande vigilance à tout ça...



Repost 0
4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 08:42

C'est après avoir discuté avec Théophile, volontaire trèèès baraqué affecté aux accréditations, que j'ai eu envie d'en savoir un peu plus sur le rugby au Cameroun.
Théophile, prof d'EPS détaché à la fédé de rugby du Cameroun comme secrétaire général, m'avait expliqué que des actions auprès des scolaires étaient organisées. Mais que les choses n'étaient pas simples...

En farfouillant un peu, j'ai découvert qu'il leur fallait faire face à de sérieux problèmes de terrains...
Des terrains super secs et caillouteux comme on peut le découvrir sur cette photo envoyée à la LNR par le joueur Jean-Luc Bonga Tang, photo que j'ai trouvé
[des pourparlers sont régulièrement tentés avec le foot, afin de pouvoir utiliser les pelouses synthétiques, mais...difficiles!]


rugby-cameroun-copie-2.jpg

Problèmes de terrains auxquels viennent s'ajouter des dissensions entre différents groupes, pas simples à comprendre...dont on peut lire des échos , et .

Démêler tous ces noeuds permettrait/tra sans doute à l'ovalie de s'épanouir plus sereinement dans cette terre pas très très ovale, qui malgré tout est la terre d'origine de nombreux joueurs partis en europe [à l'image d'Arnauld Tchougong for example...], en terre plus ovale.
Et de deux "piliers" de l'histoire des bleus, Serge Betsen et Emile N'Tamack!




Repost 0
1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 00:00


affiche-la-petite-melee.jpg

 
De nombreux projets autour du rugby ont été soutenus à l'occasion de cette coupe du monde 2007 en France. 
Thomas Bardinet a ainsi pu bénéficier du soutien de différentes structures pour mener à bien son projet de film autour de l'enfance du jeu. Il a suivi et filmé pendant un an l'équipe de benjamins de l'école de rugby du club de Bègles. Une tranche d'âge que je connais bien, pour avoir enseigné 19 ans en collège. Un âge encore assez tendre, plein de fraîcheur. Un petit aperçu de son travail est ici

En découvrant ce projet, je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir une pensée pour les joueurs béglais [enfin...quelques joueurs béglais...] de l'équipe senior de la fin des années 70. J'étais étudiante en STAPS à Bordeaux, et certains d'entre eux étaient devenus les terreurs des soirées étudiantes...On savait que si "les béglais" débarquaient, ben c'était foutu...c'était la garantie de trucs bien trash, pas drôles, et pas tellement plein de fraîcheur! Et que nous les filles, on avait intérêt à se planquer...Ce qu'on faisait en écourtant la soirée. En attendant les échos du lendemain, qui nous confirmaient qu'on avait eu raison de se barrer...
Mais peut-être que les choses ont changé...en mieux!...Et que les grands savent aussi garder un peu de jolie fraîcheur!...

Repost 0
Published by Snodroppe - dans Le rugby et les arts
commenter cet article
30 janvier 2008 3 30 /01 /janvier /2008 00:00

undefined

Quand j'ai découvert le programme du musée du quai Branly pendant la world cup, avec des pique-niques aux saveurs des 20 pays participants sur la pelouse installée sur le toit, j'ai trouvée cette idée top.
J'ai un peu cherché sur internet et ailleurs ce à quoi pouvait ressembler la cuisine de ces différents pays. Pas toujours très facile...surtout pour ceux de l'hémisphère sud.
Et puis tout récemment, j'ai découvert que des chefs s'étaient lancé dans un projet autour de la cuisine de tous ces pays, en utilisant les produits aquitains. Et là, c'est du top top top!


Voilà ce que ça donne...
Namibie : agneau en barbecue Braaï, milimli de maïs et potiron aux oignons.
Argentine : recette à base de boeuf [et de chorizo!]
Roumanie : tocana de ciupertce, foie gras de canard poché au dei cu untdelemn à l'huile de vanille [nom le plus compliqué pour la recette la plus simple!]
Pays de Galle et Ecosse : ragout de homard aux chataignes, whisky, poireaux...
Japon : jambon et garbure façon sushi [?!]
Angleterre : agneau princier
Fidji-Samoa-Tonga : du maigre
Portugal : merlu/bacalhau/poutargue
Afrique du sud : du thon
Canada : des pancakes de fraises
Nouvelle zélande : carré d'agneau aux kiwis
Etats-Unis : hamburger [de chef!]
Irlande : agneau, sabayon à la guiness
Italie : tiramisu de foie gras, artichaud et truffes
Australie : liégeois d'huitres aux pousses d'épinard confites

Bien sûr ce sont des recettes de chefs, mais je trouve cette idée vraiment chouette. Et tout n'est pas compliqué...
[l'agneau princier est servi avec des petits pois...cuits à l'anglaise avec of course de la gelée!...et d'autres cuits à la française!]

Vous avez tout



Repost 0
28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 00:00

stade-de-france.jpg

Tout pile 10 ans aujourd'hui que le Stade de France a accueilli son premier match. Un France-Espagne de foot, amical.
Les quatre architectes à l'origine du projet [Macary-Zublena-Rezembal-Costantini] peuvent être fiers de leur production. De même que René Provost, qui a suivi les travaux et en parle ici.
Et en 10 ans il s'en est passé des choses, dans ce Stade de France...

Ma découverte de ce lieu s'est faite lors des championnats du monde d'athlétisme en septembre 2003. Merveilleux souvenirs...
Je n'y étais pas revenue depuis. Jusqu'à ce 7 septembre 2007, et the famous France-Argentine d'ouverture de la rugby world cup...que j'ai vu de tout en haut que tu peux pas être plus haut, et que c'était quand même pas top top. Oui, parce que dans un stade de cette taille, le haut du haut, ça fait très très haut!...
Je l'ai revu de très près et tout vide lorsque nous avons installé le Tifo. De tout près et d'en bas lors de la finale [et de la demi finale Argentine-Afrique du Sud] où là, c'était nettement mieux.
Ce que j'aime par-dessus tout, c'est lui tourner autour! Tourner autour de ce Stade de France. Et avant un match de rugby, c'est tellement coloré, joyeux, que c'est un vrai régal. Régal aussi de le voir de loin, by night...
Mais en tant que volontaire, j'ai eu du mal à m'imaginer à l'aise dans cet immense espace. Les volontaires "Ile de France" avaient tous plus envie, au départ, d'être affectés au Stade de France plutôt qu'au Parc des Princes. Mais ce Parc, aux dimensions plus réduites, plus "cosy"[!] a peut-être permis une convivialité entre volontaires plus forte que dans ce grandiose Stade de France...



Repost 0
26 janvier 2008 6 26 /01 /janvier /2008 00:00

ovalisque.JPG

Parmi les trucs "pas vus mais que j'aurais aimé voir" pendant the world cup, il y a eu cette installation de Valérie Champigny, à l'Hôtel de Région de Bordeaux, toute la durée de la coupe du monde. Le détail de son installation est
Une créativité tout personnelle. Comme on peut le découvrir sur l'ensemble de son site. Avec plein de projets intéressants...[et en plus, elle met en liens tous les musées de la côte basque!]

Repost 0
Published by Snodroppe - dans Le rugby et les arts
commenter cet article
24 janvier 2008 4 24 /01 /janvier /2008 00:00

 

undefined

Les samoans sont venus jouer au Parc des Princes le 9 septembre. Contre l'Afrique du sud. C'était le tout début de la compétition, notre premier match au Parc, et je n'en ai pas trop profité, ne sachant pas très bien ce à quoi m'autorisait ma carte d'accréditation [après, j'ai compris! Et j'en ai profité...]
Cette équipe de Samoa a par la suite joué à Nantes.

Nantes, qui a accueilli 3 matches de la coupe du monde. Avec comme partout la même armada de volontaires.
L'un de ces volontaires nantais a mis en ligne des photos, et des petites vidéos pour partager son expérience. C'est .
Une petite perle se trouve parmi ces vidéos : un chant que l'équipe des Samoans a offert aux quelques bienheureux présents. [c'est tout en bas de la page d'accueil..."chant de samoa à la gare"].
Une petite perle...



Repost 0
22 janvier 2008 2 22 /01 /janvier /2008 14:32


undefined                     photo d'Alain Meyer, de l'Evreux AC


C'est en allant voir jouer les filles d'Evreux que j'ai découvert le rituel de la haie d'honneur après les matchs de rugby. Voui je sais, c'est un peu tardif comme découverte...En fait, j'ai vu plus de matchs on the TV que en vrai, et à la télé je suis pas sûre que la haie d'honneur soit retransmise [?!] ou alors j'ai pas dû faire attention...
Mais à Evreux, les filles l'ont faite sous mon nez. Et j'ai compris par la suite que c'est un vrai rituel que toutes les équipes font.
J'en ai parlé, pendant la cup, avec Brahim, notre super vigile du centre des volontaires, plus connaisseur en foot qu'en rugby et qui lui aussi découvrait ce truc. Se demandant si les équipes le faisaient parce que c'était la coupe du monde...et trouvant ça très impressionnant et très bien. Je lui ai dit que j'avais découvert ce rituel il y a peu, et que c'était bien un rituel que pratiquaient toutes les équipes, quelque soit leur niveau.
Depuis, j'ai découvert que les italiens souhaitent l'adopter , avec l'espoir que ça adoucisse les moeurs du milieu footballistique italien...



Repost 0
21 janvier 2008 1 21 /01 /janvier /2008 00:00
Dans le numéro de Géo de septembre dernier, une photo m'a beaucoup touchée...
C'est celle-ci, prise à Téhéran par Mohammad Kheirkhak, de l'agence Gamma.



IMGP1117.JPG
En Iran, les femmes sont interdites de stade. Mais peuvent jouer au rugby...à condition de garder leur foulard. Une équipe semble s'être constituée à Téhéran. 
Peu ou pas d'informations complémentaires sur internet. 
Si ce n'est l'annonce d'un tournoi amical de rugby féminin à 7, à Phnom Penh, le 6 octobre dernier, avec le soutien de l'ambassade de France au Cambodge et de l'IRB.
Etaient invités à ce tournoi la Thaïlande, le Laos, Singapour, la Corée du Sud et l'Iran...qui a fini par déclarer forfait.
Courage et solidarité de ces femmes pour jouer là-bas...




IMGP1120.JPG                         casquette vissée sur le hidjab...




Repost 0
Published by Snodroppe - dans Le rugby et elles
commenter cet article