Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cette fenêtre...

Pour parler avec légèreté de rugby...
L'affiche ci-dessus, d'un France-Angleterre, est de Jean-Louis Ploix.

Bonne journée à vous qui passez par cette fenêtre ovale!



me-sans-fr--d--ric.JPG

 

 

 

In english    

 

Bloc-Notes

 

Pinterest

 

Maintenant, pour me suivre

c'est






Rechercher

A Lire...séance De Rattrapage

23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 00:00

 

 Une bonne récolte

 

C'est avec un très grand plaisir que j'ai reçu il y a quelque temps ce "Petit manuel du rugby pour elle(s)", avec une dédicace de l'illustratrice, alsacienne, toute spéciale pour moi, sollicitée par le seul rugbyman alsacien que je connaisse [et que je remercie!]. J'aime beaucoup ce dessin!

Et le contenu de ce petit manuel!

Construit autour d'échanges entre Jean-Pierre Rives et l'éditrice, préfacé par Denis Charvet, un format petit et léger, le chapitre le plus original étant le dernier, celui qui s'intitule "Du stade à la maison", pour celles qui vivent le rugby au quotidien...

Je vous en reparlerai sûrement de ce petit livre!

 

[on en parle ici aussi]

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Snödroppe - dans Le rugby et elles
commenter cet article

commentaires

Snôdroppe/Sophie 26/01/2012 13:19


Zut alors pour ton dos...En même temps, je ne suis qu'à demi étonnée...


Et je comprends mieux pourquoi vous pouviez vendanger sous la pluie! 

Daniel Duret 26/01/2012 10:56


Ici, de l'eau dans le vin, ça ne pouvait pas déranger, vu qu'on distille tout !


 


Mon dos ???  Avec la culture des fraises quand j'étais ado, je te dis pas...  


Un champ de ruines...

Snödroppe/Sophie 26/01/2012 10:35


En Alsace, si on ne coupe pas les jours de pluie, c'est pas que les vendangeurs sont des petites natures, c'est que ça fait rentrer de l'eau dans les cuves! [et que c'est pas bon pour le vin...]


Avec ce régime, il a supporté comment ton dos? [quand je vois le nombre de personnes autour de moi, dézinguées du dos après 50 ans, ça fait frémir...]

Daniel Duret 26/01/2012 09:56


Et oui... même les jours de pluie... sans répit. On est comme ça chez les paysans charentais.


De plus, comme j'étais pas fort en épaules, je me pliais pour que la hotte ne glisse pas trop...


On me mettait 6, dès fois 7 gros paniers dans le dos...


Aujourd'hui on interdit ce genre de boulot aux jeunes gens, comme de soulever des sacs d'engrais (scories-chaux) de 50kg... je l'ai fait...des remorques entières...


Avec ma taille de demi de mêlée... qui travaillait à l'énergie.


Bien sûr je ne suis nostalgique que de mes 20ans...


 

Snödroppe/Sophie 26/01/2012 09:39


T'as fait ça?! Ben dis!...Admirative! Parce que ça rigole pas d'être responsable de ça...Tu dis "apprendre à verser sans plonger avec" mais c'est aussi "apprendre à verser sans tout foutre à
côté"!


Les jours de pluie, c'est assez galère, avec ou sans hotte. Heureusement, on ne coupe pas souvent les jours de pluie...


[sinon, même pas en rêve je porterais une hotte...ou si, mais vide!......]