Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cette fenêtre...

Pour parler avec légèreté de rugby...
L'affiche ci-dessus, d'un France-Angleterre, est de Jean-Louis Ploix.

Bonne journée à vous qui passez par cette fenêtre ovale!



me-sans-fr--d--ric.JPG

 

 

 

In english    

 

Bloc-Notes

 

Pinterest

 

Maintenant, pour me suivre

c'est






Rechercher

A Lire...séance De Rattrapage

16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 00:00

 

 

Monter les genoux

source

 

Monter les genoux en courant, c'est un truc d'athlète. Mais qui peut être très utile dans tous les sports avec de la course dedans...

C'est sans doute ce que se disent ces joueuses et leur coach...Je n'ai jamais essayé cet exercice, ni fait essayer...Ce qui est sûr, c'est qu'il semble permettre de sentir ce qu'est un placement pied-bassin-épaule au top, un placement des bras au top...De quoi être fin prêt/prête pour cavaler sur un terrain [surtout pour du rugby à 7...qui me donne l'impression qu'on court tout le temps!] et/ou pour la course "Les foulées du Gois", où là, c'est obligé de monter les genoux, sous peine de risque de noyade!

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Snödroppe - dans Le rugby et elles
commenter cet article

commentaires

Snödroppe/Sophie 18/12/2013 08:58


C'est ballot, parce que déjà que quand on a un IMC un peu hors-norme, c'est dur de courir vite, alors le faire sans monter les genoux, c'est quasi mission impossible! 

Daniel DURET 18/12/2013 08:24


Des gros malins avaient trouvé ce moyen d'écarter les plaqueurs qui voulaient s'en prendre à leurs jambes: "Mais m'sieu, c'est ma façon de courir !"... Tu parles !!!!

Snödroppe/Sophie 17/12/2013 09:42


 Comment ça?! On peut te pénaliser si tu cours en montant les genoux avec du monde autour, c'est ça??! Si tu donnes
des coups de genoux, je suppose ?! Parce si tu cours en montant les genoux sans toucher personne, et qu'on peut te pénaliser, c'est chelou...


 

Daniel DURET 17/12/2013 08:30


Le coup de lever les genoux bien haut en fonçant droit devant et en serrant le ballon, souvent le fait d'avants, est sévèrement réprimé par les arbitres.


Et c'est normal.