Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cette fenêtre...

Pour parler avec légèreté de rugby...
L'affiche ci-dessus, d'un France-Angleterre, est de Jean-Louis Ploix.

Bonne journée à vous qui passez par cette fenêtre ovale!



me-sans-fr--d--ric.JPG

 

 

 

In english    

 

Bloc-Notes

 

Pinterest

 

Maintenant, pour me suivre

c'est






Rechercher

A Lire...séance De Rattrapage

11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 00:00

 

François Moncla

source

 

Samedi dernier, en "feuilleutant" à distance la République des Pyrénées [pour "prendre l'air" dans ma région d'origine], j'ai découvert que le match Irlande-France allait être retransmis, son coupé et commenté en gascon, dans une salle du côté d'Orthez. En présence d'un palois, ancien capitaine de l'équipe de France, dont je n'avais jamais entendu le nom*...François Moncla. Un monsieur de 80 ans, au passé sportif bien rempli, comme j'ai pu le découvrir grâce à une petite recherche sur le net.[avec une vidéo de l'INA datant de 1961, assez croquignolette, ici]

Dans l'article, sont évoqués également des trucs en béarnais dont je ne connais pas le sens : batalèra, cantèra et garburada. Enfin, si garburada, j'ai vite compris. En français, c'est garbure, je vous laisse découvrir la recette ici.

Mais batalèra et cantèra...

Alors cantèra, avec un peu de bon sens, on devine que ça a un lien avec le fait de chanter...mais batalèra, je cherche encore!

[la réponse m'a été donnée, merci à l'Institut béarnais et gascon!. Vous la trouverez dans un des commentaires]

 

* En fait, si!...mais je l'avais oublié. Le François, je l'ai déjà cité. ICI! Et on le reconnait facile...

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Snödroppe/Sophie 14/03/2013 09:33


Alors merci beaucoup à "l'Institut béarnais et gascon" qui me précise que
"Batalère (et non baltèra) =
conversation à plusieurs (plus de deux) "

Snödroppe/Sophie 13/03/2013 10:20


C'est aussi ce que j'ai pensé, intuitivement...en en tenant compte du contexte dans lequel ce mot était employé...


J'espère qu'on aura une réponse certifiée, avec le label "bearnés"!

Serge 13/03/2013 09:57


Je ne parle pas gascon mais il me semble qu'une batalèra est une réunion, un lieu de rencontre et de partage, où la principale activité est de "batalar", à savoir discuter, dialoguer...

Snödroppe/Sophie 13/03/2013 09:22


Et je l'apprécie ta fidélité, Daniel!


Puisque monsiezur google n'a pas voulu me donner le sens du mot "balatèra", j'ai demandé à l'Institut béarnais et gascon, via sa page Facebook...On va bien voir...


Ton institutrice préférée [qui a le même prénom et la même initiale de nom de famille que ma mère, mais qui ne peut pas être ma mère!  ] a sans doute eu l'impression de partir dans le grand nord en allant en Charente...Qu'aurait-elle pensé si elle avait atterri en
Normandie, comme moi!^^


 

Daniel DURET 13/03/2013 08:37


Bon, je me dévoue:


Mon institutrice préférée (j'en ai eu qu'une), femme autoritaire de dominatrice mais qui me respecta jusqu'au bout, Hélène M..., était béarnaise et nous le fit savoir de nombreuses fois. Moi ça
me paraissait loin ce pays, un truc quasiment étranger, cela m'intriguait aussi que l'on pût conserver un tel attachement à une région si lointaine et l'avoir quittée pour venir se perdre dans ce
trou de charente... (je ne savais même pas ce que c'était la charente...).


Elle s'est même essayée un jour de nous faire chanter en béarnais....


 Voilà ma petite contribution hebdomadaire et toutefois fidèle à tes articles...


Sinon j'ai conservé quelques clients béarnais, pros, vers Oloron, Buzy, Pardies... Mais ils sont de plus en plus rares !


https://www.facebook.com/LesPetitsFruitsDeDanielDuret