Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cette fenêtre...

Pour parler avec légèreté de rugby...
L'affiche ci-dessus, d'un France-Angleterre, est de Jean-Louis Ploix.

Bonne journée à vous qui passez par cette fenêtre ovale!



me-sans-fr--d--ric.JPG

 

 

 

In english    

 

Bloc-Notes

 

Pinterest

 

Maintenant, pour me suivre

c'est






Rechercher

A Lire...séance De Rattrapage

10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 08:50

  Corps de femmes 2


 

Il y a un an, Maylis Laharie m'avait contactée pour une présentation du projet de Judith Depaule, directrice artistique de la compagnie théatrale Mabel Octobre qui avait choisi de s'intéresser à des athlètes européennes [Pologne, France, Turquie, Allemagne] engagées dans des pratiques sportives à connotation fortement masculine. La première partie de ce projet, réalisée en 2008, s'articulait autour de la lanceuse de marteau Kamila Skowlimowska, première championne olympique dans cette discipline, en 2000 à Sidney. [vous pouvez farfouiller ici pour plus de précisions]  

 

La présentation et concrétisation du deuxième volet de ce projet est imminente puisque du 14 au 19 septembre, sur les lieux de l'association "Confluences", 190 bd de Charonne dans le 20è arrondissement à Paris, se déroulera ce  

"Corps de femmes 2 - Le ballon ovale".

Spectacle, échanges, débats, concerts, exposition...


Pour ceux et celles qui voudraient un petit avant-goût [ou un petit goût tout court parce qu'ils savent qu'ils ne pourront pas s'y rendre...], une courte vidéo existe, ici.[d'autres précisions ici]

 

Une phrase dans la présentation du spectacle, sur le site de "Confluence", résume bien le truc :  

"A l'heure de la parité, le sport reste fortement sexué et une femme ne peut pratiquer un sport dit viril sans attirer la méfiance sur sa féminité".

 

* j'ai une pensée pour Emilie, Eileen et Séverine, trois rugbywomen ET lanceuses de marteau d'Evreux

* et une pour "petite ailière" qui m'a fait découvrir ce truc, auquel j'avais échappé, étant à peu près complètement indifférente à la publicité...

 

Edit du 16 septembre : un article des Nouvelles News en parle très bien

 


 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Snödroppe - dans Le rugby et les arts
commenter cet article

commentaires

Snödroppe/Sophie 16/09/2010 11:49



Oh merci Gabrielle pour ce petit topo d'après spectacle!


Oui, on va suivre le travail de cette compagnie théatrale, et de sa directrice artistique, autour du projet "Corps de femme"!



Gabrielle 16/09/2010 10:02



bonjour! j'étais à la représentation d'hier, c'était fantastique. la mise en scène est très originale et sert très bien le sujet, la comédienne arrive à mimer toutes ces joueuse et à nous faire
partager leurs sentiments...


le débat qui a suivi était assez passionnant, on a discuté de nombreuses choses autour du rugby, mais aussi des sports violents, de la féminité. il y avait un entraîneur, et une des joueuses qui
apparaît dans les vidéos, qui en plus a joué la Coupe du Monde avec les Bleues: leurs interventions étaient hyper intéressantes.


bref, j'attends avec impatience le prochain volet (sur l'haltérophilie en turquie)



Snödroppe/Sophie 14/09/2010 21:11



Hey mister Christian/pierrot qui aime le rugby féminin*!...So...zurück?!


Aaaah Dresde...Pâques 2008, je m'y suis promenée, et j'ai rapporté quelques connaissances/découvertes, dont celles qui concernent ce peintre allemand, Max Beckmann, qui peint de drôles de rugbymen! [tu te souviens?!]


 


* va falloir qu'on aille le crier dans les oreilles des médias et de certains à la Fédé...



pierrot la tombal 14/09/2010 18:07



Ben moi je peux vous dire que j'aime le rugby des filles!


J'dis ça un peu tard, mais je rentre à l'instant de Dresde...



Snödroppe/Sophie 11/09/2010 16:30



Se laisser gagner par l'émotion, ça peut être très fort dans le sport. Et qu'hommes et femmes le partagent est une belle affaire!


J'avais été très surprise de découvrir, lors de matchs scolaires en UNSS, des équipes de rugby filles, surtout des lycéennes, exprimer un soutien de groupe incroyable. A s'encourager, se
soutenir, exploser de joie, de peine, de façon surprenante, et peu fréquente chez les équipes de garçons que j'avais vu jouer...