Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cette fenêtre...

Pour parler avec légèreté de rugby...
L'affiche ci-dessus, d'un France-Angleterre, est de Jean-Louis Ploix.

Bonne journée à vous qui passez par cette fenêtre ovale!



me-sans-fr--d--ric.JPG

 

 

 

In english    

 

Bloc-Notes

 

Pinterest

 

Maintenant, pour me suivre

c'est






Rechercher

A Lire...séance De Rattrapage

15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 00:00

 

IMGP8221

  Vous pouvez cliquer sur la photo pour la voir en plus grand.

Et pour mieux voir ma jolie fôôôte [j'ai mis un x à neveu...]

 

Ça faisait longtemps que j'avais envie de "voir" comment se répartissaient, sur le territoire, les équipes du TOP 10 féminin et celles du TOP 14 masculin.

Voilà, c'est fait. Un week-end tout pourri côté météo, et j'ai sorti du papier calque, le calendrier des PTT de la Poste, mes crayons de couleur, et zou! Comme quand j'étais petite. Du coloriage.

Les croix rouges représentent les villes où l'on trouve des clubs féminins, les gros points verts les villes dans lesquelles se trouvent des clubs masculins. Saison 2010-2011, of course...[et pis y a d'autres petites choses...]

C'est le moment de vérifier si vous n'êtes pas trop quiches en géographie...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Snödroppe - dans Le rugby et moi
commenter cet article

commentaires

Snödroppe/Sophie 17/11/2010 14:25



Tu as tout à fait raison, Serge. Quand j'ai eu envie de faire cette carte, il y avait Lille dans le Top 10, et dans mon idée, le décalage géographique entre le Top 10 et le Top 14 semblait encore
plus marqué.


Faire la même chose sur les 5 dernières années [les villes ayant accueilli une équipe du Top 10 ou du Top 14...] apporterait quelques nuances...



Serge 17/11/2010 10:38



Cette carte est vraiment très intéressante mais elle gagnerait à s’étendre dans le temps.


On pourrait ainsi voir une légère poussée vers le Nord du Top 14 avec, pour les garçons, la montée cette année d’Agen et La Rochelle en
remplacement de Montauban et Albi, et l’arrivée l’an dernier du Racing Métro et d’Albi en lieu et place de Dax et Mont-de-Marsan.


Quant aux filles, et en réponse à Gabrielle, l’implantation parisienne (3 dans le Top 10) s’est mise en place depuis seulement 2 ans :
Genevilliers et Chilly-Mazarin remplacent cette année Bayonne et Lille alors que, l’an passé, Dijon cédait sa place de Top 9 à Bobigny (pendant que Saint-Orens montait directement).



Snödroppe/Sophie 16/11/2010 09:32



Gabrielle, il y a de fortes chances pour que le rugby féminin et le sport universitaire soient très liés, du côté de Rennes et Caen, et du côté de la couronne parisienne [les 3 clubs du Top 10 ne
sont pas dans Paris intra-muros mais dans le 91, le 92 et le 93]. Dans d'autres villes, ça ne peut pas être le cas...[Lons, Castres par exemple...], alors un peu mystère ces petites villes qui
ont de grosses équipes féminines...


Après, mister BR, pour avoir une vue plus complète, je me suis demandée si la répartition des équipes un niveau juste en-dessous n'élargissait pas quand même un peu la répartition
géographique...au centre, à l'est, au nord [??!]...enfin, c'est à souhaiter!


[merci Pascalou pour cette petite perle alphonsallasienne! Et vive la muscu sur glu! ]



BR 16/11/2010 06:35



Sophie;


La France éternelle, la France du milieu est vide d'hommes et de femmes jouant au Rugby. Moi qui est traversé à pied ce désert humain, il y a bien plus inquiétant que cette absence de poteaux
fièrement dressés dans le ciel.


À l'Ouest, et c'est nouveau, la femme se rit de la géographie sudiste de notre sport curieux. Irréductible, normandes et presques bretonnes plantent le pavillon ovale en terre déshéritée.


Géosexistement vôtre



Gabrielle 15/11/2010 22:30



j'aime beaucoup ta p'tite carte. marrant de voir les répartitions!


pour les clubs féminins concentrés dans Paris, je me pose des questions... parce qu'il y a beaucoup d'étudiante (sport amateur)?