Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cette fenêtre...

Pour parler avec légèreté de rugby...
L'affiche ci-dessus, d'un France-Angleterre, est de Jean-Louis Ploix.

Bonne journée à vous qui passez par cette fenêtre ovale!



me-sans-fr--d--ric.JPG

 

 

 

In english    

 

Bloc-Notes

 

Pinterest

 

Maintenant, pour me suivre

c'est






Rechercher

A Lire...séance De Rattrapage

17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 08:53

 

Kenya

source

 

On sait que le rugby s'est un peu déplacé/implanté dans le monde avec les anglais et l'Empire britannique.

Comme au Kénya for example, qui a vu ses premiers ballons ovales dans les années 20, et s'est surtout développé à 7. 

Je me suis souvent demandé si les Massaï avaient pu être tentés par le rugby. Le sportif Massaï le plus emblématique est vraisemblablement le merveilleux David Rudisha, et le rugby doit également pouvoir accueillir ceux d'entre eux qui souhaitent exprimer leurs qualités physiques dans un sport.

Il semblerait d'ailleurs que le rugby cherche clairement à se développer au Kénya. Avec les Massaï?!

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Snödroppe/Sophie 18/03/2014 14:08


Tu pourrais aussi dire avoir la fierté de faire partie du Top 5 de ceux ou celles qui se préoccupent de donner les classements féminins! Parce qu'elles le valent bien...[ou l'ovalent bien, pour
reprendre un jeu de mots vieux comme...]


C'est super intéressant comme démarche, d'échanger entre vous, les spécialistes des données chiffrées, les infos des classements and co. Vous n'avez sûrement pas les mêmes réseaux de lecteurs, et
ça permet donc à plus de gens de se tenir au courant.


Oui, lire le monde à travers le rugby est une source de découvertes, qui semble sans fin/fond!


 

Serge 18/03/2014 09:06


C'est comme avec  toi, on apprend toujours quelque-chose, avec cet oeil diamétralement opposé au mien mais qui m'offre une vision insolite de ce sport d'une richesse culturelle inouie...


Côté infos chiffrées hommes, je pense que nous sommes assez nombreux de par le monde : je dirai au moins une trentaine dont certains sont bien meilleurs que moi...


Côté infos chiffrées femmes, j'ai l'orgueil (ou la prétention qui sait) de faire partie du Top 5 (derrière selon moi le n° 1 qui est anglais), surtout parce que je dispose du premier et hélas
seul actuellement (il y en a eu un autre, éphémère) classement mondial de rugby féminin (15 et 7).


Le point le plus important est qu'il n'y a pas de compétition entre nous : nous échangeons nos informations, sans faire de rétention. C'est notamment le cas avec une spécialiste Ougandaise qui
parcourt le monde mais est toujours rugbystiquement active.

Snödroppe/Sophie 17/03/2014 11:57


Ah la la, on apprend toujours plein de choses grâce à toi, merci!


Ça me donne envie d'aller farfouiller de ce côté-là [je suis épatée par ton niveau de "mise à jour", tu dois bien être le seul à être autant au point...]. Et de suivre le chemin du XV kényan dans
quelques mois.


Maintenant que tu l'évoques, l'histoire de cette joueuse kényane me revient. J'avais su mais oublié...


 

Serge 17/03/2014 10:11


J'ai oublié de dire que le Kénya a été invité par la Fédération Sud-Africaine à participer de mars à mai à la Vodacom Cup, compétition des provinces locales, certes sans les joueurs qui
participent au Super Rugby avec Australiens et Néo-Zélandais, mais d'un excellent niveau leur permettant de se préparer au mieux pour leur échéance continentale estivale.


Les Kényans (sous le nom de Tusker Simba XV) jouent tous leurs matches en Afrique du Sud, et notamment leurs rencontres "à domicile" au Cap où ils sont basés. Ils comptent à ce jour une victoire
et une (lourde) défaite.

Serge 17/03/2014 09:55


Le rugby est déjà bien implanté au Kénya, et surtout le 7 puisque ce pays vient d'être demi-finaliste des 2 dernières coupes du monde (2013 et 2009) !!!


4ème en 2013 derrière la Nouvelle-Zélande, l'Angleterre et les Fidji (spécialistes du 7) et donc devant la France qu'ils ont battue préalablement et 3ème ex aequo en 2009 (il n'y avait pas de
finale pour la 3ème place) avec les Samoa derrière le Pays de Galles et l'Argentine (et donc devant la Nouvelle-Zélande), après été présents en 2005 et 2001 (classés 19èmes ex aequo les 2 fois).


Le développement est en train de se faire à XV puisque le Kénya a été champion d'Afrique en 2013 (l'Afrique du Sud ne participe pas) et qu'il va défendre ses chances de qualifications pour la
coupe du monde de 2015 en Angleterre en juin-juillet à Madagascar face au Zimbabwe (finaliste 2013, présent à la 1ère coupe du monde en 1987 et qualifié en 1991), au pays hôte (3ème en 2013) et à
la Namibie (promue 2013 de la Division 2 Africaine et qualifiée en 1999, 2003, 2007 et 2011).


Chez les féminines, le Kénya est un des rares pays Africains où l'on joue encore régulièrement à XV, notamment en Elgon Cup (rencontres aller-retour avec les Ougandaises). Pour la coupe du monde
2014 (3 pays seulement en lice en Afrique), les Kényanes ont d'ailleurs été éliminées au 1er tour en 2 matches par les Ougandaises, elles-mêmes submergées au 2nd et dernier tour par les
Sud-Africaines qui seront dans la poule de la France cet été.


Néanmoins, certains incidents ayant a priori émaillé cette Elgon Cup 2013 (je dis a priori car les avis sont assez divergents sur le sujet) et le décès en 2012 de la capitaine Kényane Aberdeen
Shikhoyi suite à une grave blessure sur le terrain semblent vouloir décider les dirigeants Kényans à s'orienter vers le seul 7 pour les femmes, catégorie où elles sont actuellement barrées au
niveau continental par, outre l'Afrique du Sud, la Tunisie (en coupe du monde 2013) et là aussi l'Ouganda (en 2009, 1ère coupe féminine).