Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cette fenêtre...

Pour parler avec légèreté de rugby...
L'affiche ci-dessus, d'un France-Angleterre, est de Jean-Louis Ploix.

Bonne journée à vous qui passez par cette fenêtre ovale!



me-sans-fr--d--ric.JPG

 

 

 

In english    

 

Bloc-Notes

 

Pinterest

 

Maintenant, pour me suivre

c'est






Rechercher

A Lire...séance De Rattrapage

18 novembre 2007 7 18 /11 /novembre /2007 09:41

 

 

Il y avait, dans le journal "l'Equipe" du vendredi 19 octobre, un article présentant le travail de Sherylle Calder avec l'équipe d'Afrique du Sud.

Ce qui m'a tout d'abord intriguée, c'est le fait qu'une femme ait pu intégrer le staff d'une équipe nationale, de rugby!... Si j'ai tout bien compris, son travail avec l'équipe sud-africaine n'est pas sa première collaboration avec une équipe nationale de rugby. Elle a bossé auparavant avec l'équipe anglaise.

Et ce qui m'a également intriguée c'est de découvrir que son truc à elle, c'est l'acuité visuelle des joueurs et comment la développer. Comment améliorer la perception des stimuli visuels dans le jeu. Elle a créé un logiciel d'optimisation du potentiel visuel. Et propose des exercices spécifiques pour "muscler" le regard. Et permettre à l'enchaînement "perception-décision-action" d'être plus performant, rapide.

Cet exercice, photographié pour le journal "l'Equipe", qu'elle fait faire à Brian Habana, je l'ai vu de mes yeux et sous mes yeux lors de l'échauffement de l'équipe sud-africaine précédant la finale. Elle et mister Habana, face à face, échangeant d'une main le ballon, dans une sorte de jonglage très rapide, main droite, main gauche, le ballon ne faisant qu'effleurer les mains des deux protagonistes. Impressionnant.

[Mais euh... pouquoi seul mister Habana fait danser ses yeux avant une finale, et pas les autres joueurs?!...no se...c'est le roi des interceptions suivies de cavalcades dévastatrices mais quand même...pourquoi pas les autres?!...]

Cette Sherylle Calder.... être parvenue à trouver sa place dans le staff d'une équipe nationale, dans un sport encore très assez "masculin", et dans un secteur de l'entraînement aussi pointu...c'est plus que well done!...

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires