Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cette fenêtre...

Pour parler avec légèreté de rugby...
L'affiche ci-dessus, d'un France-Angleterre, est de Jean-Louis Ploix.

Bonne journée à vous qui passez par cette fenêtre ovale!



me-sans-fr--d--ric.JPG

 

 

 

In english    

 

Bloc-Notes

 

Pinterest

 

Maintenant, pour me suivre

c'est






Rechercher

A Lire...séance De Rattrapage

11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 12:08

 

© Stéphanie Mausset

 

Je ne connaissais de la Namibie que Francky Fredericks, ce fabuleux sprinter des années 90.

Je n'ai pas suivi de très près le parcours de l'équipe de Namibie lors de cette coupe du monde. Je savais quel avait été son parcours pour se qualifier, et c'est à peu près tout.

Quelques articles de rugbyhebdo m'ont donné envie d'en savoir plus, à la fois sur cette équipe, sur le rugby dans ce pays et sur ce pays.

Un documentaire, diffusé début octobre sur LCP Public Sénat [1ère fois de ma vie que je regarde cette chaîne!] et tourné avant cette coupe du monde m'a offert un début d'éclairage.

 

Un pays qui n'est indépendant que depuis 1990, après avoir été une colonnie allemande, puis un pays annexé à l'Afrique du Sud.

 

Un pays composé de 11 ethnies différentes [dont les herero! Ce documentaire permet de mieux cerner les difficultés que rencontre la Namibie face à cette diversité ethnique qui ne se retrouve pas dans la composition de l'équipe nationale de rugby...]

 

Une équipe, un staff qui bidouillent avec les moyens du bord...[des images de leur parcours pour se qualifier à cette coupe du monde 2007, en particulier des matchs aller-retour contre l'équipe du Maroc avec boîte à giffles de sortie...et glaçons dans des pochons plastique de superette pour soigner les coups à la mi-temps dans le vestiaire...].

Des joueurs qui mènent des vies difficilement compatibles avec l'entraînement de haut-niveau. Et on découvre, à la fin du documentaire, que l'entraîneur, qui a amené avec toute son énergie, l'équipe à sa qualification a été licencié, et n'a pas été du voyage en France...

 

Une politique de développement qui passe par la pratique scolaire, le rugby étant peut-être bien le seul sport capable de fédérer les différentes communautés.

 

[ un peu plus de précisions quelque part par  ]

De grosses difficultés à la tête de la Fédération, dont la presse s'est fait l'écho.

 

 Et puis, des fois qu'ils n'aient pas eu assez de difficultés comme ça, on leur en a remis une couche en les faisant jouer leur dernier match de coupe du monde contre la Géorgie, seulement 4 jours après celui contre l'Argentine...[voilà bien un truc que j'ai pas compris!...les équipes avec de gros moyens de préparation ont eu plus de temps de récup que les "petites" équipes...].  

Avec des joueurs qui gardent la foi, qui jouent avec leur coeur, par pur amour du rugby.

 

Cette "Welwitschias road", un peu pleine d'embûches, me touche...

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cigr 21/10/2007 23:15

Oui, au sens "langue de pute", soit très mauvais esprit, j'en vois à chaque fois, et en triche  plus ou moins bien dissimulée on ne fait pasmieux que certains FOOTBALLEURS Italiens. Récemment, un de leurs adversaires dénonçait encore et toujours leurs provocations sournoises.
Mais je reconnais que le mot, même s'il est d'usage -trop- courant n'est ni heureux ni adapté... d'autant que je plains sincèrement ces pauvres filles !

Snodroppe/Sophie 18/10/2007 17:05

Merci mister Cigor for your commentaires!...;-)
Oui, pas vraiment de couineuses sur les terrains de rugby, mais euh...t'as vu des p... toi??!!!
[voilà bien un mot que je n'arrive ni à dire ni à écrire!]

cigor 16/10/2007 22:29

Eh non, les grosses cylindrées auxquelles on a concocté un agenda à récupération totale n'en n'ont pas forcément profité.... D'autant plus qu'elles étaient constituéesde 30 pros avec plein de concurrence entre les uns et les autres !
Les enjeux ma Bonne Dame, les enjeux ! Tiens par exemple, quelle est la chaîne télé qui valorise le Rugby depuis tant d'années ??? C'est celle qui a tiré les marrons d'or du feu ??? 
Footballisé petit à petit ce sport ? Oui par certains côté puisque désormais on ne prle plus que de sport-spectacle, mais pas trop sur le terrain si l'on compare l'attitude des joueurs face aux arbitres : là, pas de couineuses starifiées, et on est nettement en-dessous du comportement des putes à l'italienne (très indigeste) !!!
Et merci à toi pour ces échos si originaux de l'évènement qui révèlent un oeil particulièrement curieux et affûté !
Un ancien ailier de... 63kg et d'autrefois.

Snodroppe/Sophie 12/10/2007 19:13

Merci Mapy pour ce témoignage...Tant mieux si les namibiens ont reçu un chouette et chaleureux accueil.
J'ai entendu parler de la revue "Attitude rugby", par Marie dont je parle dans "Paquito" [Marie est originaire de Bordeaux!...;-)]. Je n'ai pas encore pu la feuilleter, mais ça sera fait la semaine prochaine, lors de mon dernier séjour parisien de volontaire!...
BonneS soiréeS à toi aussi!...|tu vas peut-être nous faire un chouette topo sur ton blog après?!]

Mapy 12/10/2007 16:46

Une perle d'équipe... Un staff en or...
Et un moment inoubliable pour nous à Bordeaux !
Leur premier match et leur première standing-ovation...
Ils l'avaient 1000 fois méritée, ils avaient donné du fil à retordre aux Irlandais !
On vit de plus belles choses avec les petits poucets que les grosses équipes !
Si tu as l'occasion de lire Attitude Rugby de ce mois, tu verras une petite chronique sur ce match qui nous a fait rentrés dans cette Coupe du Monde par la plus belle porte qui soit...

Bonne soirée... Pour aujourd'hui et pour demain aussi !
xx
Mapy