Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cette fenêtre...

Pour parler avec légèreté de rugby...
L'affiche ci-dessus, d'un France-Angleterre, est de Jean-Louis Ploix.

Bonne journée à vous qui passez par cette fenêtre ovale!



me-sans-fr--d--ric.JPG

 

 

 

In english    

 

Bloc-Notes

 

Pinterest

 

Maintenant, pour me suivre

c'est






Rechercher

A Lire...séance De Rattrapage

30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 10:01

 

 

Lorsque j'ai découvert le travail d'élèves de 3è du lycée français de Prague, me sont revenus de great souvenirs de mes 10-15 ans...Des souvenirs d'atelier de peinture à la MJC de Mourenx avec ma copine Sylvie, où nous avait été donnée la possibilité de peindre de nombreuses grandes fresques un peu à l'image de celles-ci. Pas d'exercice de Tai-Chi avant [c'était pas encore so trendy!], mais de la musique [à fond...] qui allait de Mozart à Pink Floyd en passant par King Crimson et d'autres trucs un peu bizarres. Et un plaisir à peindre évident. Je faisais déjà de l'athlé, et cette double attirance, vers le sport et vers l'art me suit depuis. Et toujours. Sans forcément que je parvienne à trouver un équilibre entre ces deux domaines, pas toujours faciles à concilier!...

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Mon "trop de sport" à moi, c'est que à madame buvette/entraineur de 4X100/juge, j'ai ajouté la présidence du club...[mais quelle mouche m'a piquée?!...]...et ça me bouffe du temps, et tellement d'énergie que quand je m'en vais cavaler dans les bois, je cours à l'allure d'une tortue! [à ce rythme, c'est pas demain que je vais pouvoir faire des courses de ski de fond...mon rêve...]
Répondre
B
précaire tu l'auras de toi-même corrigé...et donc du sport et pas assez d'art mais déjà du sport et ça te consolera, parce que j'en connais moi tu sais, pour qui pas de sport et du lard pour la lard...
Répondre
S
N'empêche n'empêche n'empêche...un peu trop de sport et pas assez d'art dans ma vie d'aujourd'hui!......
Répondre
B
voui voui voui chère sophie le déséquillibre pércaire d'un pré pas trop carré...
Répondre
P
Mais le propre du déséquilibre ma chère Sophie, c'est de ne pas tomber...
Répondre