Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cette fenêtre...

Pour parler avec légèreté de rugby...
L'affiche ci-dessus, d'un France-Angleterre, est de Jean-Louis Ploix.

Bonne journée à vous qui passez par cette fenêtre ovale!



me-sans-fr--d--ric.JPG

 

 

 

In english    

 

Bloc-Notes

 

Pinterest

 

Maintenant, pour me suivre

c'est






Rechercher

A Lire...séance De Rattrapage

20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 09:14
...sur le pré...pas sur la colline!


undefined                          Eglantine, of course!...

Former les jeunes aux fonctions/responsabilités de l'arbitrage, du jugement est un sujet qui me tient particulièrement à coeur...
Ce n'est qu'assez tardivement que j'ai découvert les enjeux éducatifs que recellait ce dossier. Ma vie professionnelle a d'abord été axée sur la formation d'une palanquée de jeunes comme pratiquants, dans le cadre des cours d'EPS et de la vie de l'association sportive du collège dans lequel j'enseignais. Avec bien sûr de petites touches de formation aux réglements, et leur mise en pratique. Mais l'engagement des jeunes, en responsabilité lors de rencontres d'un autre niveau que "l'équipe rouge contre l'équipe bleue de la 3è A" ou "la 4è B contre la 4è C", je ne l'ai découvert qu'assez tardivement. Lors de mon travail comme responsable départementale de l'UNSS dans l'Eure.
Un des axes forts de cette fédération est que toutes les rencontres, quelque soit le niveau de championnat, soient gérées par des jeunes, formés à l'arbitrage, au jugement.
J'ai pris conscience de l'impact d'un tel engagement grâce à un petit Jessy, 13 ans, élève de ZEP. Un vrai zébulon qui devait pas rester assis en classe plus de 3 minutes d'affilée. Participant à la formation de jeunes arbitres mise en place dans le cadre des championnats de France UNSS de tennis de table que nous avions à organiser, je l'ai vu évoluer d'une façon surprenante. N'écoutant au début pas grand chose des explications du formateur, faisant son 1er arbitrage avec son bonnet et sa doudoune. Je l'ai ensuite collé à une table de juniors qui envoyaient du bois, lors des championnats d'académie. Et là, miracle, méconnaissable. Plus de bonnet, plus de doudoune, une concentration incroyable. Il a même fini par obtenir sa validation d'arbitre de niveau national, lors des championnats de France, sans être un spécialiste de l'activité [vous voyez ce que ça donne l'arbitrage en tennis de table, hein?! assis pendant pouhhh super longtemps, à tendre la main à droite, à gauche pour indiquer qui doit servir, tourner ses plaquettes de score...].
Je me suis ensuite intéressée de près à ce dossier. Tant dans le milieu scolaire que dans le milieu fédéral.
Je sais que la fédération de rugby a depuis longtemps intégré cet aspect de la formation dans les clubs, les comités. Pas mal d'infos sont disponibles sur le site de la FFR, .
Des places dans les pôles espoirs [ex "sport études"] sont même réservées aux jeunes arbitres depuis quelques années [pas qu'en rugby]
En dehors de toutes considérations quantitatives, de renouvellement du contingent des arbitres, ce qui me touche dans tout ça, c'est l'impact que cette formation peut avoir au plan humain...




Partager cet article

Repost 0
Published by Snodroppe - dans Rugby scolaire
commenter cet article

commentaires

Snödroppe/Sophie 20/02/2008 20:52

;-)Sinon j'ai vérifié..."petit 3è" [qui a 18 ans!...] connait la chanson de Joe Dassin... Je me demandais!...parce qu'elle date un peu quand même...

pierrot la tombal 20/02/2008 18:13

J'adore le titre de ta note!!Le contenu aussi bien sûr...